Le community manager est le pilier de ta stratégie de contenu ! C’est aussi lui qui va gérer et animer ta communauté. Il peut travailler pour une marque, une entreprise et même pour une personne. Mais quels sont les compétences nécessaire pour exercer ce métier ?

Les réseaux sociaux

Un community manager se doit de connaître les réseaux sociaux. Il doit impérativement comprendre le fonctionnement des algorithmes, se tenir au courant des mises à jour et aussi connaître chaque format de publication et leur intérêt. En effet, sur instagram par exemple, on n’utilisera pas le même format de publication pour fidéliser une communauté que pour l’attirer.

Le référencement SEO et SMO

Pour qu’un site web gagne en visibilité le community manager doit connaître les bonnes techniques de SEO et de SMO.

Le SEO, ou référencement naturel, représente les différentes méthodes à mettre en place afin que ton site web se positionne plus haut dans les moteurs de recherches. Le SMO, quant à lui, consiste à rendre tes réseaux sociaux engageants, de sorte à générer du trafic sur ton site web.

Culture Web

Se tenir au courant de ce qui se passe sur internet est impératif pour pouvoir évoluer dans l’univers digital. Le community manager doit régulièrement se mettre à jour sur ce qui s’y passe afin de connaître les dernières tendances, les nouvelles pratiques de communication etc.

Rédaction

Pour être community manager, il faut maîtriser l’art de l’écriture afin de rendre les textes intéressants et, dans l’idéal, persuasif. La connaissances de méthodes comme AIDA ou PAS peut grandement aider dans l’élaboration de messages impactants ! De plus, il faut aussi être capable retranscrire l’identité de marque à travers les mots.

Marketing

Le community manager se doit de maîtriser les bases du marketing. En effet, il doit pouvoir comprendre les besoins, les attentes, les freins et motivations des consommateurs afin de pouvoir s’adapter au mieux et ainsi espérer influencer sur les comportement.

Contact client

Fédérer une communauté est au cœur du community management. Il faut donc avoir un bon sens du relationnel et savoir se montrer à l’écoute des clients et de la communauté à animer.

Veille

Comme mentionné plus haut, un community manager doit se tenir au courant des nouveautés et des tendances du moment. Pour cela, il doit connaître la procédure de mise en place d’une veille informationnelle. La veille s’inscrit dans une démarche de surveillance et consiste à récolter et analyser des informations afin de pouvoir prendre des décisions stratégiques plus facilement.

Création de contenu

Et enfin, un community manager doit bien évidemment maîtriser les outils de créations de contenu. Aussi, il saura retranscrire l’image de marque de manière visuelle en respectant la charte graphique. Enfin, il saura comment attirer le regard du public en se démarquant de la concurrence.